J'adopte un olivier,
je reçois mon huile d'olive naturelle
chez moi toute l'année.
J'ADOPTE UN OLIVIER DITES M'EN PLUS
EN ADOPTANT UN OLIVER,
JE REÇOIS...
à partir de 57€ pour 3 litres, transport compris
Un joli sac
en coton bio
Des nouvelles de
mon arbre tous les mois
3 litres
d’huile d’olive
bio Adravasti
Un bec verseur
anti-goutte

L'huile d'olive bio Adravasti

La dégustation

Herbe coupée
Artichaut
Beaucoup de fraicheur
Poivre

L’huile d’olive vierge extra d’Adravasti est caractérisée par son fruité vert. Grâce à un taux d’acidité particulièrement bas, sous les 0,3%, elle rappelle l’artichaut, l’herbe fraîchement coupée et apporte une belle ardence en fin de bouche.

Le terroir

Conformément au cahier des charges de l’AOP Sitia, nos oliviers appartiennent tous à la variété Koroneiki. Tous nos oliviers sont cultivés en agriculture biologique.

Le producteur

Manolis Lantzanakis
Μανώλης Λαντζανάκης

Manolis et sa famille ont été parmi les tous premiers producteurs d’huile d’olive biologique de la région.

Les témoignages

Catherine

Paris

Ce qui m’a tout de suite séduite chez Adravasti c’est qu’il s’agit d’une huile bio et d'une démarche écologique et responsable. 

Sybille et Marc

Gland, Suisse

Nous aimons l’originalité du cadeau, la qualité de l’huile ainsi que sa présentation simplement belle. Enfin un cadeau qui dure toute l’année ! 

Sylvie

Rueil-Malmaison

J’aime beaucoup l’idée que là bas sous le soleil crétois un olivier prépare l’huile que j’utilise à Paris. J’adore son goût mais aussi son joli conditionnement dans son flacon vert et blanc. 

Bruno

Bordeaux

À présent il ne me manque plus qu'à prendre le temps de visiter les champs d'oliviers en Crète ! 

Qui est derrière Adravasti ?

Je m’appelle Manon et je vis à Paris.

Mais dans ma tête, la plupart du temps je suis en Crète. À Adravasti plus précisément, un tout petit village à l’extrême Est de la Crète.

C’est l’endroit où enfant, je courais pieds nus
sur les terrasses chaudes pendant les vacances.

À Adravasti, on se nourrit de choses simples. De la feta toute fraiche, des figues que l’on cueille sur l’arbre, et bien sûr de l’huile d’olive, beaucoup. Là bas tout le monde vit plus ou moins des oliviers et certains y mettent beaucoup de passion, sans forcément gagner leur vie.

Alors j’ai décidé de m’engager à leurs côtés :
lancer le projet « Adravasti, adopte un olivier »
pour valoriser une agriculture qui respecte les hommes
et la nature.

J'ADOPTE UN OLIVIER